Campagne H2NO de Coke ou comment dissuader les clients de commander de l’eau du robinet au restaurant

Ce n’est pas un secret, Coca-Cola souhaite vendre plus, toujours plus. Cette histoire montre bien comment cette industrie veut votre bien! « Bien » dans le double sens du titre du livre de la journaliste québécoise Ariane Krol «  On veut votre bien et on l’aura ».

H2NO réfère à une campagne, menée en 2001 aux États-Unis par Coca-Cola avec la chaîne de restaurants Olive Garden, pour dissuader les consommateurs de commander de l’eau du robinet dans les restaurants au détriment de boissons plus rentables, comme les boissons gazeuses, celles non gazéifiées ou de l’eau embouteillée.

Le titre de la campagne, H2NO reflète exactement le but du programme, c’est-à-dire que les clients disent H2O NO (H20 c’est la formule chimique pour l’eau). Le programme vise à enseigner aux serveurs comment utiliser des techniques de vente suggestives pour offrir une variété de boissons alternatives lorsque les clients demandent pour de l’eau du robinet.

Évidemment cette campagne a été très critiquée et fait la manchette de journaux importants comme le New York Times. Peter Gleick, directeur du Pacific Institute, y a d’ailleurs écrit une critique très éloquente «PepsiCo et Coca-Cola utilisent l’eau du robinet parfaitement potable comme source pour leurs eaux embouteillées, Aquafina et Dasani. Je présume que l’eau du robinet est correcte, pourvu qu’on doive la payer. »

Pour Coca Cola « L’eau. Elle est nécessaire pour soutenir la vie, mais dans de nombreuses chaînes de restaurants familiales, elle contribue à une expérience de repas ennuyeuse pour le client. Beaucoup de clients choisissent l’eau du robinet, non pas parce qu’ils l’apprécient, mais parce que c’est ce qu’ils ont toujours bu dans le passé. En réponse, certaines chaînes de restaurants mettent en œuvre des programmes pour aider leurs équipes à vendre des choix alternatifs à l’eau du robinet, comme les boissons gazeuses et celles non gazéifiées, dans le but d’augmenter la satisfaction globale des clients. »

Tout ça pour votre bien! Mais lequel?

Par |2018-04-19T10:02:47+00:00avril 23, 2017|Blogue|