Pour que l’eau non embouteillée devienne la norme

Extrait de l’article de François Ruby. Magazine 100degrés. 2 mai 2016.

Visez Eau® a été lancé en mars dernier, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau. Objectif: normaliser la consommation d’eau potable non embouteillée et dénormaliser celle des boissons sucrées. Entrevue avec Michel Lucas, l’instigateur du projet et chercheur principal d’une étude qui sera menée dans une quarantaine d’écoles du Québec.

100 degrés: Quelle est l’origine du projet Visez Eau®?

Par Michel Lucas

Ce projet est issu d’une réflexion menée par une équipe multidisciplinaire d’experts. L’eau potable non embouteillée est un enjeu majeur à plusieurs égards. Actuellement, le succès de l’eau embouteillée repose sur le fait que les gens pensent qu’elle a meilleur goût que l’eau du robinet et qu’elle est plus saine : c’est archifaux! D’autant plus que l’industrie des boissons sucrées (Dasani/Coca-Cola et Aquafina/Pepsico) ne fait que commercialiser de l’eau du robinet filtrée qu’elle nous revend à un prix astronomique dans des bouteilles en plastique qui ont un impact néfaste sur l’environnement. Le but principal de VisezEau® se résume à ceci : normaliser l’eau potable non embouteillée comme seul liquide nécessaire à l’hydratation.

Voilà tout un contrat!

Le défi est grand en effet, mais si nous avons réussi à normaliser les espaces sans fumée, pourquoi ne pourrions-nous pas créer des environnements où l’eau du robinet non embouteillée s’impose comme le choix le plus facile et le plus agréable? C’est lorsque la lutte contre le tabagisme s’est aussi attaquée aux environnements, plutôt que de pointer seulement les fumeurs du doigt, que le dossier s’est mis à avancer plus sérieusement.

Lire la suite dans 100 degrés
Par | 2018-04-19T10:11:43+00:00 2 mai 2017|Médias|