VisezEau® à l’école2018-11-19T15:45:30+00:00

L’eau est la force motrice de toute la nature.

Leonardo da Vinci

VisezEau® à l’école

Les objectifs cliniques de cette expérimentation sont d’évaluer si l’intervention VisezEau® à l’école peut augmenter la consommation d’eau et diminuer les apports en boissons contenant du sucre, et ainsi réduire le surpoids chez les enfants du primaire au Québec.

VisezEau® aborde des problèmes contemporains tels que le surpoids, les sucres liquides et la conscientisation environnementale (dont les bouteilles jetables en plastique).

VisezEau® fait appel à des approches de justice sociale où tous ont accès aux solutions et au plaisir. L’école étant un lieu de formation et de transmission de valeurs, les habitudes de vie doivent être une réelle préoccupation de tous les jours. Nous croyons que les enfants peuvent être des agents de changements sociétaux positifs.

Les interventions visant à améliorer le problème d’obésité infantile, les saines habitudes d’hydratation et l’empreinte environnementale humaine sont capitales. VisezEau® propose des solutions à ces problématiques et permettra une prise de décision éclairée concernant l’opportunité de sa mise à l’échelle pour la province du Québec.

Une intervention justifiée

Les boissons contenant du sucre* sont commercialisées agressivement auprès des enfants (1). Elles sont la principale source de sucres libres dans leur régime alimentaire, et sont un facteur de risque modifiable du surpoids (2). La transition des apports basés sur l’eau vers des apports plus importants en boissons contenant du sucre est un facteur qui contribuerait au phénomène de surpoids (3,4). Contrairement aux boissons contenant du sucre, l’eau non embouteillée est peu publicisée, constitue la boisson optimale pour étancher la soif et assurer l’hydratation, et lorsqu’elle remplace les boissons contenant du sucre, elle préviendrait le surpoids (5,6). L’intervention VisezEau® a été conçue pour remédier aux faiblesses des interventions antérieures et pour évoluer vers la normalisation de la consommation d’eau potable non embouteillée et la dévalorisation des boissons contenant du sucre.

En 2016, la Commission sur les moyens de mettre fin à l’obésité chez l’enfant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé un appel à l’action concernant les environnements obésogènes (qui favorisent l’obésité) et les normes de consommation d’aliments malsains et de boissons sucrées auprès des enfants (7,8). L’OMS recommande d’ailleurs un accès accru à l’eau comme solution de rechange aux boissons contenant du sucre dans les écoles. Deux interventions scolaires hors Canada ont testé la promotion de la consommation d’eau (9-11). Ils ont montré une faisabilité et un certain degré d’efficacité, notamment dans la réduction du surpoids chez les jeunes.

Saviez-vous qu’il faudrait en moyenne 3 litres d’eau et 0,15 litre de pétrole pour embouteiller 1 litre d’eau ? Et que bien que recyclables, seulement 33 % des bouteilles d’eau seraient mises au recyclage ? (14)

En somme, agir efficacement dans l’enfance nécessite des actions au niveau de l’école, de la maison, de l’éducation et de l’environnement physique, tout en appliquant des stratégies de marketing utilisées avec succès par l’industrie des boissons embouteillées.

VisezEau® vise à contribuer de manière substantielle aux environnements favorables à la santé et à la protection de l’environnement en éduquant sur les implications de l’usage de bouteille non réutilisable et sur l’eau en tant que ressource collective et droit humain.

*Les boissons contenant du sucre (BCS) sont les boissons sucrées, les jus de fruits, les laits aromatisés et les yogourts à boire. Les boissons sucrées sont constituées surtout par les boissons gazeuses (soda), celles aux fruits de type punch et cocktail, les boissons pour sportifs, les boissons énergisantes, et les thés et cafés froids préparés et prêts à la consommation.

La légitimité de VisezEau® émane de connaissances établies

  • Les habitudes de consommation se développent dès la petite enfance et perdurent.
  • Les boissons contenant du sucre sont commercialisées de manière agressive et sont la source principale de sucres libres chez les enfants.
  • L’excès de sucres libres est associé à de multiples problèmes de santé tels que le surpoids (embonpoint et obésité), le diabète, et la carie dentaire.
  • L’eau est le breuvage par excellence pour l’hydratation.
  • Les boissons en bouteille de plastique non réutilisable sont une pratique environnementale insoutenable
  • Les écoles sont des lieux privilégiés pour l’adoption de saines habitudes et la mise en place d’environnements favorables à la santé.

Références


1. Borges MC, Louzada ML, de Sa TH, et al. Artificially Sweetened Beverages and the Response to the Global Obesity Crisis. PLoS Med. 2017; 14(1):e1002195.


2. Institut National de la Santé Publique du Québec. La consommation de sucre et la santé Comité scientifique sur la prévention de l’obésité — Fiche thématique. 2 mars 2017 Available at: (Date du dernier accès, mars 2017).


3. Popkin BM. Contemporary nutritional transition: determinants of diet and its impact on body composition. Proc Nutr Soc. 2011; 70(1):82-91.


4. Wolf A, Bray GA, Popkin BM. A short history of beverages and how our body treats them. Obes Rev. 2008; 9(2):151-164.


5. Popkin BM, D’Anci KE, Rosenberg IH. Water, hydration, and health. Nutr Rev. 2010; 68(8):439-458.


6. Pan A, Malik VS, Hao T, Willett WC, Mozaffarian D, Hu FB. Changes in water and beverage intake and long-term weight changes: results from three prospective cohort studies. Int J Obes (Lond). 2013; 37(10):1378-1385.


7. World Health Organization. (2016). Commission on Ending Childhood Obesity. Report of the Commission on Ending Childhood Obesity. Available at: who.int/end-childhood-obesity/final-report/en/ (Date du dernier accès, février 2016)


8. Nishtar, S., Gluckman, P., Armstrong, T. (2016). Ending childhood obesity: a time for action. Lancet; 387(10021):825-7.


9. Muckelbauer, R., Libuda, L., Clausen, K., et al. (2009). Promotion and provision of drinking water in schools for overweight prevention: randomized, controlled cluster trial. Pediatrics;123(4):e661-67.


10. Elbel, B., Mijanovich, T., Abrams, C., et al. (2015). A water availability intervention in New York City public schools: influence on youths’ water and milk behaviors. Am J Public Health; 105(2):365-72.


11. Savage, J.S., Fisher, J.O., Birch, L.L. (2007). Parental influence on eating behavior: conception to adolescence. J Law Med Ethics; 35(1):22-34.


12. Barn, P., Nicol, A-M., Struck, S., Dosanjh, S., Li, R., Kosatsky, T. (2013). Investigating elevated copper and lead levels in school drinking water. Environmental Health Review; 56:96-102.


13. Barn, P., Kosatsky, T. (2011). Lead in school drinking water: Canada can and should address this important ongoing exposure source. Can J Public Health; 102(2):118-21.


14. Eau embouteillée. Approvisionnement responsable. Développement durable. Université Laval. Disponible à: sf.ulaval.ca/approvisionnement/pdf/Fiche-AR_bouteilleeau.pdf (Date du dernier accès, mars 2017)